Le 20 octobre 2017

//

Horaires : à 21h00

Lieu : Espace culturel de Préfailles


Depuis son enfance, grâce à une mère pianiste concertiste, JAN MAX a été bercé par la musique et a appris à battre la mesure avant de savoir marcher. Plus tard, la gamme a pris le pas sur l’alphabet. Ceci ne l’a pas empêché de faire de brillantes études, sans se détourner de la musique. Dès l’âge de 11 ans, il obtenait son premier diplôme de piano à la salle Pleyel, « sous les larmes de maman ». L’adolescence a eu raison de la musique classique, et c’est vers le jazz et le rock’n roll que JAN MAX s’est dirigé. De nombreux disques ont accompagné cette mutation et le batteur qu’il était devenu, a entamé une carrière internationale ainsi qu’une activité de compositeur. Plus tard, ayant apprécié son talent, les orchestres d’Adamo, Michel Delpech, Laurent Voulzy s’attacheront ses services.

 

Dans l’ombre des musiciens, JAN MAX décide à son tour de passer devant l’orchestre en entamant une carrière solo. Il fait danser les jeunes et les moins jeunes. Il fonde différents groupes, notamment les « Cats food » (rockabilly des années 50 à 60). Préfaillais depuis trois ans, il est intervenu à l’école dans le cadre des temps d’activités périscolaires, faisant partager sa passion pour la musique aux enfants. Très perfectionniste dans tout ce qu’il entreprend, il cache derrière son caractère d’homme sûr et posé, une sensibilité extraordinaire et une grande dimension humaine. Il reprendra le vendredi 20 octobre à 21h les standards d’Eddy MITCHELL dans un spectacle intitulé « La route de Menphis ».

Partager la page :